Evolution après le traitement
Nombre de séances nécessaires

Evolution

Après la manipulation, on observe un changement immédiat. Le cheval qu'on fait tourner sur lui-même ou trotter juste après la manipulation se déplace différemment. Mais il ne se déplace pas forcément bien :

  • Il peut arriver que la résolution des lésions fonctionnelles fasse ressortir une lésion primaire, non fonctionnelle, qui peut devenir plus visible car elle ne sera plus compensée : le cheval ressort de la manipulation encore plus boiteux ; la lésion mise ainsi en évidence n'a pas été créée, mais seulement révélée par la manipulation, elle préexistait en général à la lésion fonctionnelle et en était la source ; il convient alors de faire diagnostiquer et traiter cette lésion initiale par le vétérinaire traitant ;
  • Parfois le cheval est fortement courbatu pendant quelques jours, il doit refaire son schéma corporel, que la lésion l'avait contraint à modifier. C'est pourquoi il est recommandé pendant la semaine qui suit la manipulation de travailler en ligne droite, ne pas demander trop de gymnastique.

Après ces effets à court terme, le cheval continue à s'adapter avec son nouveau schéma corporel : il faudra compter un mois après la séance de manipulations pour en avoir le bénéfice maximal. C'est pourquoi les séances sont généralement espacées d'un mois.

 

Nombre de séances nécessaires

Une ou deux séances de manipulations doivent suffire. Sinon, c'est qu'il ne s'agit pas d'une lésion fonctionnelle, et il faut chercher une autre origine aux troubles constatés.

Dans certains cas particuliers (lésion fonctionnelle adaptative consécutive à une arthrose, ou à toute autre pathologie où l'élément perturbateur ne peut être éliminé), un animal peut toutefois nécessiter d'être manipulé régulièrement toute sa vie (intervalles de l'ordre de trois à douze mois).

Les manipulations sont loin d'être neutres pour le cheval car elles engendrent d'énormes variations du statut corporel du cheval. Elles ne doivent donc pas être répétées trop fréquemment.

 

Retour au Sommaire

© HippoPlus - dépôt légal juin 1999